Symptôme du burnout maternel

burnout maternel

Le burnout est un syndrome pouvant toucher chacun d’entre nous. Cependant, certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres. À part le burnout professionnel, une autre maladie est aussi devenue de plus en plus fréquente ces dernières années : le burnout maternel. Mais qu’est ce que c’est ?

Le burnout maternel, c’est quoi au juste ?

Avoir un bébé est un pur bonheur pour les parents, principalement pour les mamans. Toutefois, elles ne savent pas à quoi s’attendre. En effet, la société a tendance à idéaliser la femme et à minimiser les problèmes que l’arrivée d’un enfant pourrait engendrer. Le burnout maternel c’est donc l’épuisement physique d’une mère suite à des efforts et du stress à répétition. Au fil du temps, cela va également entrainer un épuisement moral et émotionnel.

Certes, elles se sentent parfois dépassées par les évènements : nuits blanches récurrentes, surplus de responsabilités, désorganisation totale, pleurs incessants… On peut alors constater que la fatigue est omniprésente dans sa vie et qu’elle n’a aucune échappatoire. En bref, la réalité est loin d’être parfaite ! La mère idéalisée n’existe pas, il faudrait s’y faire. Mais certaines femmes n’acceptent pas et continuent à atteindre cet objectif surréaliste.

Quelles sont les causes de l’épuisement maternel ?

Dans la plupart des familles, la mère s’occupe seule des tâches quotidiennes : les tâches ménagères, la préparation des enfants, le travail, le suivi des études des petits… La surcharge de travail est donc l’un des plus grands facteurs du burnout maternel. La maladie des enfants est aussi une étape incontournable dans la vie de maman. Elle doit alors faire face aux caprices de ses bambins, sans avoir le temps pour se reposer !

Par ailleurs, d’autres critères peuvent également aggraver son état : l’absence de reconnaissance, la mère en solo, le rythme quotidien, les soucis financiers, les problèmes de santé… Dans ce cas, la fatigue émotionnelle et physique arrive rapidement. Pour y faire face, la meilleure solution est de faire des échanges avec d’autres mamans dans la même situation. Elle a besoin d’aide, car seule, elle ne peut pas s’en sortir. D’ailleurs, le recours à un psy peut être une nécessité pour certains cas.

Quels sont les symptômes d’un burnout maternel ?

Les signes du burnout maternel sont nombreux. On reconnait facilement une mère atteinte de cette maladie par divers symptômes alarmants :

  • L’irritabilité et la fatigue en permanence
  • La dépression et la nervosité
  • La perte de confiance en soi
  • Les troubles mentaux
  • L’isolement
  • La tristesse et les pleurs sans raison
  • L’impuissance
  • Le trouble de sommeil
  • Le trouble de l’appétit
  • Etc.

Les suites d’un burn-out symptôme peuvent être dramatiques et entrainer une envie de tout quitter. On entend souvent la phrase « je n’en peux plus, je craque… ». Et parfois, dès que son état s’empire, la mère est capable de rejeter ses enfants, et elle risque même de se donner la mort dans des cas plus graves.