Conseils du psychologue en cas de burn-out maternel

burn-out maternel

Le burnout maternel est devenu une maladie banale, pouvant toucher n’importe qui. En effet, plus le nombre d’enfants augmente, plus le risque devient plus grand. Pour les mères atteintes de ce syndrome, il faudrait à tout prix se faire soigner. Voici les conseils d’un psy pour s’en sortir rapidement !

S’occuper de son bienêtre !

Afin d’éviter que votre état ne s’aggrave, la meilleure solution est de prendre des repos. Même si vous manquez de temps, cette étape est indispensable si vous souhaitez être sur pied dans les plus brefs délais. Pour cela, n’hésitez pas à déléguer certaines tâches et à demander à quelqu’un de garder vos enfants de temps en temps. Ainsi, vous aurez le temps de vous faire plaisir en allant chez l’esthéticienne par exemple, en faisant du shopping avec vos amies, etc. Vous aurez plus confiance en vous.

En outre, n’oubliez pas de faire du sport, car c’est bon pour votre santé, mais cela vous aidera aussi à garder la forme !!! De plus, c’est le meilleur remède pour évacuer le stress. Et enfin, soignez votre alimentation. Avoir une alimentation équilibrée vous aidera à vous surpasser et à puiser de nouvelles énergies pour faire face à vos occupations quotidiennes.

Ne vous isolez pas !

Certes, dans notre communauté, la plupart des mamans n’ont personne à qui compter. Elles doivent faire face à la situation et s’occuper des enfants seules. Or, c’est le plus grand facteur de déclenchement d’un burnout. Pour traiter la maladie, vous aurez besoin de faire des échanges avec d’autres mamans se trouvant dans la même situation que vous. Ce peut être des échanges dans les réseaux sociaux ou dans des groupes privés.

Par ailleurs, vous aurez également besoin des soutiens de votre conjoint ou de vos proches. N’hésitez pas à organiser des rencontres en famille ou entre amis pour se partager de bons moments et pour libérer votre anxiété. En bref, ne restez pas seule dans votre coin. Cherchez de la compagnie qui pourrait vous remonter le moral et vous aider à passer ce cap !

Faites appel à un psy !

Parfois, le recours à un psy s’avère nécessaire, notamment si vous n’avez personne à qui parler. Avoir quelqu’un avec qui discuter et faire part de ses problèmes sans crainte est un atout majeur. En fait, avoir un soutien psychologique de la part d’un professionnel peut être bénéfique pour votre santé et peut vous aider à éviter le burn-out tout au long de votre vie. Attention ! Ne choisissez pas n’importe qui. Optez pour celui qui vous séduit professionnellement et humainement (une personne de confiance quoi !), car une séance ne suffit pas !