Quels sont les effets ressentis et les risques avec la drogue auditive ?

L’internet et les réseaux sociaux parlent souvent d’une drogue atypique qui est basée sur la relation entre les ondes cérébrales et les battements binauraux. Ceci porte le nom de la drogue auditive. Les personnes qui s’exposent à ces ondes ressentent une sensation de bien-être, cela veut dire que la drogue auditive a son revers sur la santé comme toutes les autres drogues.

Qu’est-ce que la drogue auditive ?

Selon drogues-dependances.fr/, la drogue auditive aussi appelée drogue acoustique est la nouvelle coqueluche des jeunes adultes et les adolescents. La drogue auditive est un fichier musical qui a le principe qui se repose sur l’envoi des sons similaires dotés d’une fréquence légère qui se décale d’une oreille à l’autre et qui est combinée par le cerveau après une analyse. C’est une drogue virtuelle qui est un son binaural à basse fréquence qui n’est pas perçu par le consommateur lorsqu’il est éveillé. Il peut les percevoir dans le cas où il serait totalement réceptif, c’est-à-dire quand il est parfaitement détendu et allongé.

Les divergences de fréquences ne doivent pas être plus de 1500 Hz, cela pour que le particulier puisse bien percevoir le battement binaural. Les dissemblances perçues par le cerveau peuvent engendrer un effet stimulant à la personne concernée et lui font plonger dans un état second. Ceci est dans le cas où le particulier possèderait de l’expérience d’écoute des fichiers sonores. Les battements binauraux sont évalués comme des doses, cela parce que ces effets se ressemblent à ceux qui sont prodigués par une drogue.

Le type de drogue auditive

L’application et le logiciel de la drogue auditive le plus courant qui vous permet de vous droguer auditivement sont l’i-doser. Ceci est un dispositif qui peut stimuler votre cerveau par des ondes et des fréquences binaurales. Le logiciel ou l’application fait en sorte de créer un son qui n’est pas toujours agréable dans l’écoute, mais fait stimuler d’une façon différente le cerveau de la personne qui l’écoute. L’i-doser est un procédé qui a été découvert par Heinrich Wilhelm Dove en 1839. Elle peut fonctionner sur toutes les personnes qui veulent le tester. Le logiciel i-doser fait Office d’un lecteur audio pour un format dont il est le seul qui peut le lire.

Les matériels requis pour ceci sont un ordinateur doté du logiciel i-doser, un casque de bonne qualité et des doses. Quand vous avez à votre disposition des sons (doses), vous pouvez les écouter par le lecteur audio spécial pour ces sons. Le logiciel va transmettre à votre casque des ondes qui peuvent provoquer chez vous des hallucinations. Les sens touchés par les doses sont le toucher, l’ouïe et la vue. Les sensations que vous allez ressentir vont être différentes selon le nom de la dose que vous choisissiez, par exemple : la dose qui se nomme Alcohol donne une sensation d’être saoul, etc.

Les effets de la drogue auditive

La drogue auditive présente plusieurs effets sur l’individu. Ceci peut réduire l’anxiété et booste les performances et augmente la créativité. Elle peut faire plonger un individu dans un état de rêve et un état d’éveil ainsi que se limiter les doses d’anesthésiants. Ceci est une drogue légale qui peut être dangereuse lorsqu’elle est utilisée en dehors du domaine médical. Les médecins l’utilisent dans un milieu médical, cela lors d’une intervention chirurgicale, autrement dit lors d’une opération dentaire.

Pour produire les effets désirés, le consommateur doit posséder de l’expérience d’écoute. Pour privilégier d’avantages de ces effets, il est nécessaire de savoir coordonner les deux moitiés du cerveau qui fonctionnent habituellement sur 2 rythmes différents. Le meilleur moyen de parvenir à la manipulation des zones cérébrales c’est de s’assurer que les sons produits sur les fréquences très précises sont définitivement artificiels et que le sujet dispose d’une bonne connaissance des drogues auditives.

Les risques de la drogue auditive

La drogue auditive présente aussi des risques négatifs sur la personne qui l’utilise. Les effets secondaires peuvent être les mauvaises perceptions des rêves et les sensations hallucinogènes. Ceci peut être aussi l’origine d’un malaise vagal qui est dû à une hyperventilation ou l’origine d’une psychose. Le phénomène d’i-doser peut aussi être l’origine de l’insomnie et les problèmes cardiaques comme l’accident cardiaque ou la tachycardie, cela lorsque l’individu a déjà des antécédents. Le sujet peut dépendre de la drogue auditive à moyen terme.

Sachez que cet élément est néfaste pour le cerveau, car ses effets peuvent assouplir le consommateur pendant un moment à long terme. Elle présente aussi des dangers néfastes pour les sens, car les battements binauraux à basse fréquence provoquent la perte de l’ouïe et la présence des fréquences élevée provoque des troubles d’audition. Ceci s’avère être très dangereux pour les jeunes. Pour le cerveau, les sensations provoquées par la drogue auditive peuvent entraîner des évanouissements, ceci peut perturber le cycle de fonctionnement du cerveau. Elle peut être fatale pour les personnes à risque d’épilepsie.

Publié le
Catégorisé comme Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *