Prévention du syndrôme de burn-out au travail

burn-out au travail

Le burn-out est un syndrome pouvant toucher chacun d’entre nous. En effet, le risque d’épuisement professionnel est plus grand chez les perfectionnistes et chez les personnes détenant une poste à haute responsabilité et confrontées à des tensions relationnelles fréquentes. Mais comment déterminer si un collègue est atteint par le burnout ? Quelles sont les précautions à prendre pour éviter le burnout ?

Mais quelles sont les causes d’un burnout ?

L’épuisement professionnel est l’aboutissement d’un état de fatigue et d’un stress en permanence à long terme. Il est surtout dû à la surcharge de travail, que jusqu’à un point, l’organisme n’arrive plus à supporter et craque. D’autres facteurs peuvent également entrainer le burnout comme les problèmes émotionnels, les problèmes financiers, l’atteinte d’un objectif irréaliste, etc. Dans tous les cas, le travailleur n’arrive plus à se concentrer dans ce qu’il fait, il perd totalement confiance en lui. Il devient alors très irritable et anxieux. Les troubles de sommeils, les cauchemars, les pathologies et les troubles de l’appétit sont les signes avant-coureurs qui devront alerter ses proches.

Mais comment y remédier ?

Le plus grand remède est le repos. Quelques jours loin des bureaux va vous faire le plus grand bien. Par ailleurs, pour évacuer le stress, n’hésitez pas à recourir à des techniques de relaxation comme la massothérapie, la sophrologie et la méditation. Et surtout, faites du sport ! Vous avez l’embarras du choix que ces soit des activités individuelles ou en groupe.

En outre, ne vous focalisez pas sur votre vie professionnelle. Vous devriez trouver un terrain d’équilibre entre vie professionnelle et personnelle. De temps en temps, sortez avec vos amis, organisez des diners ou des weekends en famille, faites-vous plaisir, amusez-vous, riez…

Et enfin, une visite chez le médecin est indispensable pour connaitre si vous êtes vraiment atteint d’un burnout ou non. Ainsi, il pourra vous prescrire un traitement approprié et vous pourrez obtenir un arrêt maladie dépression. Dans certains cas, l’assistance d’un psychologue s’avère nécessaire pour accélérer la guérison.

Comment prévenir d’un burnout professionnel ?

Les bourreaux du travail sont plus vulnérables à l’épuisement professionnel. Pour l’éviter, sachez vos limites. Ne vous acharnez pas sur des tâches que vous n’arrivez pas à réaliser seul. Demandez plutôt de l’aide. Par ailleurs, une vie sociale active est vivement conseillée. Cela vous permettra de déstresser de temps en temps. De plus, pratiquez une activité physique régulière et adoptez une alimentation équilibrée.

Et pour terminer, à chaque fois que vous vous sentirez à plat, ressourcez-vous. Prenez une pause et sortez prendre l’air. Cela vous fera le plus grand bien. D’ailleurs, une petite marche à pied dans les environs sera bénéfique pour votre santé.

En bref, si vous constatez que vous présentez quelques symptômes burnout, n’hésitez pas à en faire part à votre supérieur hiérarchique. Il pourra alléger vos charges.